Lignes de suites

20 novembre 2015

Vingt novembre

Venue d'outre continent, venue de l'aube des temps,

la pluie tombe, douce, silencieuse,

calme, apaisante.

Des gouttes font halte sur la branche,

tombent, larme à larme,

puis rejoignent le sol

qu'elles ensemencent de vie.

Venue d'outre continent, venue de l'aube des temps,

la pluie tombe, douce, silencieuse

sans intention de renoncer.

Posté par daniel diot à 15:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


11 octobre 2015

L'expérience de l'Ermitage.

 

« Hualu, Ermitage sur Loire » est un jardin chinois ou plus exactement un jardin dans l’esprit du jardin chinois.

Son créateur, Che Bing Chiu n’a pas créé une copie d’un jardin chinois, il s’est inspiré de cette  tradition pour créer ce jardin contemporain.

Il offre un cheminement sinueux  autour d’un plan d’eau. Le promeneur suit le parcours, profite de haltes poétiques dans des abris légers plus ou moins formalisés, le regard suit des échappées soudaines ou profite d’ouvertures subtiles sur le miroir d’eau bordé d’une colline ; les plantes appartiennnent au vocabulaire végétal asiatique traditionnel : érables, bambous, iris, lotus, nénuphars...

Aimanté par cette surface d’eau et de végétation, en contact direct avec la nature tout en étant subtilement protégé  par une ombre légère, on cède  inexorablement à l’envie de prendre le temps de la méditation, de se couler dans un autre rythme, de s’ouvrir à un autre rapport à la nature, au monde.

 

Posté par daniel diot à 15:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Lieux enchantés

 

 

J'aime me promener. Je passe beaucoup de temps à flâner. La flânerie est peut-être mon activité favorite ou simplement la plus fréquente.

Qu'est-ce que je fais dans la vie ? Je flâne. Je me laisse porter par ce qui se présente, les paysages, les lieux, les silhouettes, les formes, les visages, les images, les sons, les bruissements, les chuchotements, les effluves, les parfums, les ombres, les éclats de lumière. Je suis une plaque sensible.

Cela n'a rien de confortable (ni d'admirable !). Mais je m'y touve bien dans cette flânerie. Mon esprit vagabonde aussi, mais ça, personne n'est censé le savoir. Je suis le fruit d'une hybridation entre un escargot et un papillon, je ne pèse pas lourd.

J'aime particulièrement les chemins de traverse, les petits ruisseaux, les artistes "mineurs" ou peu connus, les petits détails, les saveurs délicates, les voiles légers, les hésitations, les esquisses.

Et c'est ainsi qu'il m'arrive de me retrouver dans des endroits dont je sens qu'ils sont enchantés.  Parmi eux se trouvent, par exemple, la forêt d'Argonne, le domaine de Chaumont-sur-Loire, le clos d'Orsans. Il y en a bien sûr beaucoup d'autres. Ce peut être un jardin comme celui de Pange en Moselle, un lieu modeste comme la vallée de l'Aire entre Varennes et Grandpré, un sentier comme le " sentier des morts " dans les contreforts du Mont-Aigoual, un grenier, un lieu précis dans telle forêt, un bord de fossé, un arbre, un coin dans une ville, quelle qu'elle soit ; ce peut-être un lieu désert, abandonné, à l'écart.

Il y a des enchantements durables, d'autres non. Ce n'est parfois qu'un instant plus ou moins fugace ou volatil, il n'en a pas moins de valeur.

Tous flânent dans mon esprit, je les y accueille et recherche leur compagnie.

Posté par daniel diot à 11:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 octobre 2015

Trousseau

shopping

bobine

trousseau

chaise

mandarine

Posté par daniel diot à 17:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 octobre 2015

Les jardins de Chaumont-sur-Loire

 

 

 

 

 

P1080299

 

 

 

 

Le Festival International des Jardins de Chaumont –sur-Loire

Un festival des jardins ! Des jardins, une fête. Les 26 parcelles offertes aux concepteurs se métamorphosent chaque année selon le thème proposé.

Chacune d’elles est un territoire autonome avec  son récit, son évocation, son charme, ses inventions et, très souvent, on peut parler de sa poésie. Toutes ensemble, elles tiennent un propos, offrent une sollicitation au promeneur. « Jardins de collection, jardins extraordinaires » (2015), « Jardins des péchés capitaux » (2014), « Sensations » (2013), « Délices et délires » (2012), « Avenir et biodiversité » (2011), « Corps et âmes » (2010)... Les thèmes constituent tout une exploration d’approches possibles de la question des jardins, ils sont surtout un prétexte à s’abandonner à des promenades excitantes, enchantées.

Depuis peu, le Domaine propose  aussi la visite du parc des « Prés du Goualoup ». Cet endroit offre notamment  la visite de jardins issus des lointaines cultures asiatiques : « Carré et rond », « Hualu, Ermitage sur Loire », « Le jardin des nuées qui s’attardent », « Le jardin miroir », « Le jardin coréen », « Le jardin japonais (qui contient l'inoubliable Archipel de Shodo Suzuki (voir ci-dessous) ». Tout adjectif semblerait faible, épuisé pour évoquer ces lieux.  Disons que s’y trouver est un moment de vie intense.

Et puis encore, le parc historique du château  accueille des œuvres pérennes ou temporaires. Puissantes, sensibles, légères, subtiles, enivrantes, des œuvres de Tadashi Kawamata, Patrick Dougherty, Rainer Gross, Vincent Barré, Giussepe Penone ou Christian Lapie, pour ne citer que ceux là qui me touchent particulièrement, côtoient les cèdres centenaires.

Je visite ces jardins chaque année depuis 1997. J’en reviens toujours  nourri de sensations et d’images fabuleuses. De quoi attendre patiemment les prochaines découvertes, la prochaine fête.

Je vous propose sur ce blog quelques albums photos qui évoquent cet endroit enchanté et que complèterai dans les temps à venir :

               - Album de l'Archipel de Shôdo Suzuki

               - Album de "Carré et rond" de Yu Kongjiang

               - Album de "Hualu, l'Ermitage sur Loire Che Bing Chiu

               - Album des parcelles du festival

 

 

une vedette locale

P1080191

 

 

                                                    

 

 

 

 

 

         

 

 

 

 

                                                                               P1080300

 

                                                                                                

 

Posté par daniel diot à 16:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


04 octobre 2015

Paroles amies

 

 

" Les risques que l'on prend à se faire engendrer au petit bonheur ! "   (Wallace Stegner,  Vue cavalière)

 

"La nature est un temple où de vivants piliers laissent parfois sortir de confuses paroles".

                                                           (Propos d'un poéte chinois gravé sur une planche dans le jardin de Hualu, l'hermitage sur Loire à Chaumont-sur-Loire)

"Seul, assis au milieu des bambous, je joue de la cithare et siffle longuement ignoré de tous au fond du bois, la clarté de la lune est venue m'éclairer."

                                                                                               ( Wang Wei Zhûli - Planche dans le jardin de Hualu, l'hermitage sur Loire à Chaumont-sur-Loire)

Posté par daniel diot à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Egarés

Egarés sur la terre,

par delà

démons

et chaos,

éphémères pour l'éternité.

Posté par daniel diot à 10:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Halte

halte

écart

sablier

suspension

vertige

Posté par daniel diot à 10:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 septembre 2015

Laque de Chine

laque de chine

encoche

désuet

intimiste

fenugrec

Posté par daniel diot à 19:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Matelote

matelote

enchère

angulaire

mitre

pépite

Posté par daniel diot à 19:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]